Nestlé

- Nestlé est la plus grosse compagnie d’alimentation au monde.

- Revenus en 2010: 119 872 000 000$ US.

- Nestlé détient plus de 8000 marques différentes.

- Nestlé est le plus grand fabriquant de produits laitiers au monde.

- Nestlé est aussi le plus grand vendeur de café au monde.

- Jusqu’en 2010, le géant de l’industrie pharmaceutique Alcon faisait aussi partie de Nestlé.

- En novembre 2002, la police colombienne a ordonné à Nestlé de se débarasser de 200 tonnes de lait en poudre de marque Conaprole importé d’Uruguay. Les sacs avaient été ré-étiquettés pour faire croire qu’ils venaient d’une usine locale de Nestlé, et que leur date de production était entre septembre et octobre 2002. Or, la date de production réelle était entre août 2001 et février 2002. Un mois plus tard, 120 autres tonnes furent découvertes, provenant d’autres pays et avec d’autres dates de production: ce système de fraude était systématiquement utilisé pour obtenir du lait en poudre passé date à rabais. Cette fraude a été publiquement dénoncée par un dirigeant syndical travaillant pour Nestlé. Celui-ci fut sauvagement assassiné par les forces paramilitaires colombiennes, connues pour entretenir des liens avec Nestlé. Plusieurs autres meurtres ont mystérieusement frappé les travailleurs qui ont déposé des plaintes contre la multinationale.

- Nestlé encourage activement l’allaitement par substitut de lait maternel à travers le monde (Nestlé contrôle 40% du marché mondial des substituts de lait maternel). Cette politique en est une qui contribue directement, selon la World Health Orgnization et UNICEF, à la mort de 1,5 millions d’enfants par année. Plusieurs problèmes se posent quant aux substituts. D’abord, le lait artificiel ne contient pas les anticorps du lait maternel, ce qui rend les enfants plus vulnérables aux maladies. Dans les pays plus pauvres, les mesures d’hygiène sont souvent moindres, ce qui rend ces bébés très vulnérables. Le lait artificiel de Nestlé est aussi vendu à fort coût dans ces pays, ce qui amène plusieurs familles à le diluer plus que recommandé afin qu’il dure plus longtemps. Cette pratique mène à une malnutrition systématique des bébés. Aussi, la mauvaise qualité de l’eau utilisée pour diluer le lait en poudre amène à plusieurs cas de diarrhée et d’infections. Finalement, si la mère décide de ne pas allaiter, elle arrêtera rapidement de produire du lait, ce qui rend la décision de ne pas allaiter irréversible, et le choix du substitut incontournable. Malgré tout cela, Nestlé continue à faire la promotion de ses substituts de lait maternel par des publicités mensongères, et tout autre moyen qui s’offre à eux. Par exemple, Nestlé a été accusé par le Parlement Européen à Bruxelles d’avoir donné de l’équipement médical aux cliniques pakistanaises qui acceptaient de faire la promotion de leurs substituts de lait maternel. Ces pratiques, qui perdurent depuis au moins les années 80, ont amené la mise en place d’un boycott planétaire de Nestlé.

- En 2008, en Chine, des produits laitiers de Nestlé, dont les substituts de lait maternel pour bébés, furent contaminés à la mélamine. Résultat: 6 morts et 860 hospitalisations. La mélamine avait volontairement été ajoutée pour faire augmenter le taux de protéines du produit. Plus tard, on découvrit que la nourriture pour animaux avait été l’objet du même stratagème. Nestlé affirma d’abord que ses produits n’avaient pas été affectés par cette fraude, mais ces propos se sont avérés mensongers: leurs produits furent testés, on confirma qu’ils contenaient de la mélamine, et ils furent retirés des tablettes.

- En juin 2009, la bactérie E. coli 0157:H7 fut retrouvée dans de la pâte à biscuit de Nestlé fabriquée dans une usine de Virginie, causant l’hospitalisation d’environ 34 personnes. Nestlé n’a jamais révélé la cause de cette contamination étrange – la bactérie E. coli ne peut en principe vivre dans aucun des ingrédients déclarés de la pâte à biscuit.

- En décembre 2002, Oxfam révéla que Nestlé demandait 6 millions de dollars en compensations à l’Éthiopie pour des parts détenues dans la compagnie d’agriculture ELIDCO, nationalisée par le gouvernement éthiopien après le coup d’état de 1975. Cette demande, qui aurait pu être faite à tout moment après 1985, survint tout juste au moment où l’Éthiopie traversait une sécheresse causant une famine dévastatrice, mettant 11 millions de gens en danger. Le gouvernement éthiopien proposa à Nestlé un remboursement de 1,5 millions de dollars, ce qui équivalait aux parts de Nestlé à l’époque plus 6% d’intérêt. Nestlé rejeta l’offre et insista sur le montant de 6 millions, une compensation calculée par rapport à la valeur rétroactive du dollar en 1975. Après que cette situation fit scandale dans les médias, Nestlé changea d’idée et accepta l’offre du gouvernement éthiopien.

- En 2005, Nestlé a été poursuivi par l’ILRF (International Labor Right Fund) pour trafic d’enfants. Ces enfants sont amenés en Côte d’Ivoire à partir des pays environnants pour travailler sur les plantations de cacao utilisées par la compagnie. Malgré plusieurs avertissements lancés à l’endroit de Nestlé afin de les informer de ces pratiques, Nestlé n’a jamais vraiment réagi sur la question avant la poursuite. Une autre poursuite a été lancée aux États-Unis, où Nestlé est accusé de complicité pour l’esclavage, l’enlèvement et la torture d’enfants dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

- Nestlé est au centre d’une multitude de scandales concernant l’exploitation d’eau potable pour leur eau embouteillée Pure Life. Par exemple, en 2004, l’une de ses usines fut fermée par les autorités brésiliennes après une enquête qui révéla que Nestlé déminéralisait une source d’eau locale riche en fer pour son eau embouteillée, sans aucune autorisation. Cette source était aussi la principale source d’eau locale. L’Institut Polaris a publié un document visant à informer des différents scandales entourant la gestion de l’eau par Nestlé.

- Nestlé et Pepsico ont tous deux pollué illégalement des cours d’eau en Chine.

- En 2005, Nestlé a milité contre une loi visant à faire interdire les machines distributrices de sodas et de collations de type « junk food » dans les écoles françaises.

- Nestlé a contribué financièrement à une campagne visant à empêcher l’étiquettage de produits contenant des OGM en Oregon.

2 Responses to Nestlé

  1. coffy says:

    stop aux fraudes financierement voulues au détriment de la santé et du respect d’humains …..
    RETOURNONS A L’AGRICULUTURE VIVRIERE DE NOS ANCETRES ET ” MAITRISONS” MIEUX NOTRE ALIMENTATION …..
    quittons les villes ! quittons les stress de travail malsain sans respect des rythmes individuels !
    revenons à ces travaux familiaux champêtres ou chaque individu garde la possibilité de prendre soin de lui même au sein d’un mini groupe social/familial de “travail” naturel pour trouver ses ressources de VIE …..
    quittons ces grands circuits commerciaux et productifs qui rendent DEPENDANTS
    les individualités et AFFAIBLISSENT nos immenses potentiels de santé et sagesse !!
    christine , le 12 septembre 2012

  2. Bonjour à vous,

    Le mois dernier, j’ai croisé “par hasard” sur internet, un reportage non-polémique qui avait pour sujet la main mise de Nestlé sur l’exploitation démesurée de la source “Poland Spring” située à Fryeburg (Maine) USA. Or 25 ans plus tôt, j’avais précisément séjourné à Fryeburg; je me retrouvais ainsi plongé à nouveau dans cette histoire d’eau démesurée, que je croyais n’avoir été qu’un mauvais rêve à l’époque…
    lorsque j’habitais Montréal et que j’allais souvent en fin de semaine, de l’autre côté des lignes…

    J’ai été très touché par ce reportage, après l’avoir visionné un soir sur Arte (TV-Franco-allemande)… Deux jours plus tard, je me suis lancé dans une sorte d’ “enquête improvisée”… au pas d’une fourmi attentive, histoire de “croiser” les informations. Ainsi, tout au long du mois, à mesure de mes découvertes, des films courts, des vidéos de “témoins inconnus”, comme de la lecture de documents Pdf, j’étais témoin d’agissements pour le moins écoeurants vis-à-vis des ressources en eau potable, tant par des municipalités , que des régions entières dans le monde, alors qu’au 1er rang des décisionnaires, figurent d’énormes multinationales d’origine Anglaise, Nord-Américaine, Chinoise, Française, Hollandaise, Italienne, Suisse…

    Gardez-vous de la colère inutile et voyez aussi que des solutions existent !
    Le boycotte des marques en est un très efficace parmi d’autres…

    Pour le plaisir du partage… :)
    Amicalement
    Bertrand

    Merci de cliquer sur le lien ci-dessous:

    L’ EAU, NESTLE ET LES AUTRES… (Approvisionnement, Soif, Gaspillage, Pollution, Gaz de Schiste, Pétrole, Radioactivité, Solutions…)

    ou sur
    http://www.keckscafe.com

    KECK’S Café Nature Shop®
    Tél : 33 (0) 470 593 219
    http://i-m.co/Bertrand/Keckcafe/
    http://www.keckscafe.com
    http://www.facebook.com
    kecksandco@yahoo.fr

Leave a Reply